KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

La nature préservée de Bonaire

Au nord-ouest de Bonaire se trouve le Parc national de Washington Slagbaai. Avec pas moins de 5 600 hectares de nature préservée, le parc occupe un cinquième de l'île. Inauguré en 1969, il est le premier parc national des anciennes Antilles néerlandaises. Plages, dunes de sable, forêts, mangroves et salinas (lacs salés) font sa richesse.

Le parc abrite des plantes et des animaux indigènes, notamment de nombreuses espèces menacées comme les flamants roses, les perroquets et les iguanes. Il sert aussi de refuge pour les oiseaux migrateurs et des espèces rares de tortues de mer pondent encore leurs œufs sur les plages. En plus des différents sentiers de randonnée, il existe 2 itinéraires pour les voitures dans la région, un de 28 km et un autre de 45 km. L'entrée principale se trouve du côté sud-est du parc, à environ 5 kilomètres du village de Rincon. Les billets sont en vente à l'entrepôt de couleur ocre.

L'histoire d'un nom

Le nom « Washington Slagbaai » témoigne d'une longue histoire. Le parc est situé sur le site d'anciennes plantations. Les derniers propriétaires, qui ont exporté des produits tels que du sel, du charbon et de l'aloès, ont appelé la plantation du nord « Amérique ». À l'entrée était situé un petit bureau où les ouvriers qui travaillaient dans les plantations allaient chercher leur salaire. Cette étape était tellement importante pour eux qu'ils ont appelé le bureau « Washington », comme la capitale des États-Unis. Le nom est resté. « Slagbaai » fait référence à l'abattage des chèvres qui vivaient ici, lesquelles étaient ensuite conservées dans du sel et expédiées à Curaçao.

+ En savoir plus

Le Musée du parc national

Voir la carte

Washington Slagbaai National Park Visitor Center, Bonaire, Antilles néerlandaises

Les collines de sel

Les salinas de Bonaire

Bonaire dispose d'un grand nombre de salinas (lacs salés). Les plus grands sont situés à Washington Slagbaai. Le niveau de la mer était beaucoup plus élevé avant et, lorsqu'il a baissé, une partie de l'eau salée est restée derrière les récifs coralliens, créant ainsi les salinas. Ces lacs sont importants pour la préservation du corail puisqu'ils filtrent les particules nocives de l'eau de pluie. L'eau salée fait également le bonheur des flamants.

+ En savoir plus

Un iguane vert

La faune de Washington Slagbaai

Washington Slagbaai abrite plusieurs espèces indigènes. L'iguane vert, par exemple, pourra rarement être vu ailleurs car il est très recherché par les chasseurs pour sa viande particulièrement savoureuse. Protégé dans le parc, on le trouvera généralement entre les rochers ou près des cactus. Parmi les oiseaux rares, on pourra observer des sucriers à ventre jaune et des oiseaux moqueurs, qui apprécient les eaux froides du lac Pos Mangel. Si vous êtes chanceux, vous pourrez même peut-être apercevoir un perroquet des Caraïbes aux couleurs éclatantes.

Randonnée jusqu'au sommet du Brandaris

Les randonneurs trouveront 3 sentiers à Washington Slagbaai dont 2 mènent au point culminant de Bonaire, le Brandaris. Cette colline de 241 mètres servait de phare et son nom est une déformation du néerlandais « Brand, daar is », qui signifie « Il y a le feu ». Le mieux est de gravir la colline avant midi, car il fait ensuite souvent trop chaud pour relever le défi. Une fois au sommet du Brandaris, vous pouvez voir la côte vénézuélienne si le temps est dégagé.

+ En savoir plus

Paysage désertique
Le trou souffleur de Supladó

Sites naturels

Washington Slagbaai regorge de sites naturels uniques. À 3 kilomètres de l'entrée principale, par exemple, se trouve la salina Matijs. C'est dans ce lac salé que les flamants roses viennent chercher de la nourriture. Au nord-est du parc se trouve le trou souffleur de Supladó, où les vagues de l'océan frappent la baie en forme d'entonnoir de telle sorte que la pression de l'air crée un geyser salé spectaculaire. Boka Kokolishi est également un lieu immanquable : c'est l'une des baies les plus impressionnante de l'île où la grande quantité d'algues donne à l'eau de mer une teinte pourpre magique.

Crédits photos

  • Le Musée du parc national: J. Stephen Conn, Flickr