KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Les incontournables du musée Van Gogh

Le musée Van Gogh est une expérience incomparable : nulle part ailleurs dans le monde vous ne trouverez une telle collection de peintures de l'artiste. Ainsi, les visiteurs peuvent suivre de près l'évolution de son œuvre. En plus de la collection permanente, le musée accueille également diverses expositions temporaires.

Bien que Van Gogh soit aujourd'hui considéré comme l'un des peintres néerlandais les plus célèbres au monde, il n'a vendu qu’un seul tableau de son vivant. En particulier lorsqu'il travaillait en France, Van Gogh peignait à un rythme effréné, réalisant parfois plusieurs toiles par jour. Le musée présente pas moins de 200 tableaux et 500 dessins, ainsi qu'une large sélection des lettres du peintre. Certes, l'art est une affaire de goût : il est donc impossible de dresser la liste des 5 meilleures œuvres exposées au musée Van Gogh. Cependant, les 5 œuvres suivantes font certainement partie des plus populaires.

La plus grande collection d'œuvres de Van Gogh au monde
La plus grande collection d'œuvres de Van Gogh au monde

Amsterdam

Les Tournesols de Van Gogh

Les Tournesols (1889)

Durant l'été 1889, Van Gogh vit et travaille à Arles, dans le sud de la France. C'est là qu'il peint une série de tableaux de tournesols destinés à la décoration de la chambre à coucher occupée à l'époque par son ami Paul Gauguin. Van Gogh peint finalement quatre de ces natures mortes, mais considère que seules deux d'entre elles sont suffisamment réussies pour décorer la chambre de Gauguin. Il reproduira par la suite trois copies supplémentaires de ces œuvres, dont l'une est exposée au musée Van Gogh.

Les Mangeurs de pommes de terre (1885)

Le tableau représente une famille de paysans réunie autour d'une table pour dîner et marque une nouvelle orientation de l'œuvre de Van Gogh. Souhaitant développer ses talents de peintre figuratif, il considère ce travail comme une sorte de test. Van Gogh s'essaie à différentes compositions et utilise des couleurs sobres et sombres pour refléter la réalité de façon aussi fidèle que possible, sans l'idéaliser, comme tant d'autres peintres avaient tendance à le faire selon lui.

Les Mangeurs de pommes de terre
La Chambre de Van Gogh

La Chambre (1888)

Cette peinture représente la chambre à coucher de Van Gogh dans la « maison jaune », l'atelier qu'il louait à Arles. Cette œuvre se distingue par sa luminosité, le contraste de ses aplats de couleur, sa peinture appliquée en couche épaisse et une étrange organisation spatiale. Le mur arrière de la pièce semble incliné. Ce n'est pas une erreur du peintre, mais une représentation de la réalité ; cette partie de la maison jaune était effectivement inclinée. À d'autres endroits, les objets semblent penchés car la perspective n'est pas bonne. Van Gogh a délibérément peint les objets « à plat », en omettant toutes les ombres, de sorte que sa composition ressemble à une estampe japonaise.

Iris (1890)

De 1889 à 1890, Van Gogh est interné à l'hôpital psychiatrique de Saint-Rémy. Pendant cette période, il cherche refuge dans la peinture de thèmes naturalistes. À la fin de sa crise, autour de 1890, il se consacre essentiellement à la peinture de natures mortes florales. Il peint d'énormes bouquets d'iris violets, dont l'un représenté sur un fond jaune vif. Les différentes couleurs complémentaires ne font qu'intensifier les coloris. Auparavant, dans le Champ de fleurs près d'Arles (1888), Van Gogh avait déjà représenté les iris violets éclatants qui le fascinaient tant.

Un détail de Iris
Champ de blé aux corbeaux

Champ de blé aux corbeaux (1890)

Champ de blé aux corbeaux est l'une des plus célèbres peintures de Van Gogh et est probablement celle qui a fait le plus l’objet de spéculations. Il a été peint seulement quelques semaines avant la mort de l'artiste. Il a été dit qu'il s'agissait de sa dernière peinture et que les corbeaux dans le ciel sombre et obscur, ainsi que le chemin sans issue, étaient un présage de sa mort. Cependant, cette théorie n'a jamais été vérifiée. Le champ de blé était l'un des sujets de prédilection de Van Gogh.

Détendez-vous sur la Place du Musée

Petit conseil supplémentaire : le musée Van Gogh, le Rijksmuseum et le Musée Stedelijk entourent la Place du Musée. Après une visite au musée, la grande place est idéale pour déguster un délicieux déjeuner, boire un verre, ou tout simplement s'assoir sur un banc et regarder passer les badauds ou profiter du soleil (si le temps le permet).

+ En savoir plus

Place du Musée

Voir sur la carte

Musée Van Gogh, Paulus Potterstraat 7, Amsterdam, Pays-Bas

Crédits photos

  • Les Tournesols de Van Gogh: The Van Gogh Museum
  • Les Mangeurs de pommes de terre: The Van Gogh Museum
  • La Chambre de Van Gogh: The Van Gogh Museum
  • Un détail de Iris: The Van Gogh Museum
  • Champ de blé aux corbeaux: Niels, Wikimedia
  • Place du Musée: TonyV3112, Shutterstock