KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Les musées de guerre de Berlin

Aujourd'hui, Berlin est une ville optimiste où les gens vivent, travaillent, font leurs achats et s'amusent en toute liberté. Cependant, cela n'a pas toujours été le cas. Il y a seulement un quart de siècle, les Allemands de l'Est étaient abattus s'ils tentaient de fuir vers l'Occident libre, et il y a à peine un demi-siècle, toute la ville était en feu. Les cicatrices ont peu à peu disparu, mais il reste encore beaucoup d'endroits dans la ville qui nous rappellent l'histoire mouvementée de Berlin.

Deux événements dramatiques de l'histoire du monde ont changé à jamais Berlin : la Seconde Guerre mondiale et la Guerre froide. Hitler avait de grands projets pour son « Welthauptstadt Germania », avec une nouvelle Chancellerie (démolie après la guerre), un nouvel aéroport (Tempelhof, à présent fermé) et de larges boulevards pour lesquels des quartiers entiers ont été démolis. Et l'horreur ne s'est pas arrêtée avec la guerre, en particulier pour les habitants de Berlin-Est. Les trois musées suivants retracent les pages les plus sombres de l'histoire de la ville.

Du poste frontalier tristement célèbre au piège à touristes : Checkpoint Charlie
Du poste frontalier tristement célèbre au piège à touristes : Checkpoint Charlie

Berlin

Exposition dans la chambre de torture de la Gestapo

La terreur de la Seconde Guerre mondiale

Pendant la domination nazie, la Prinz-Albrecht-Straße était probablement la rue la plus sinistre au monde. C'était le siège du Sicherheitsdienst, de la Gestapo et des SS. En 1945, ces bâtiments ont été bombardés et réduits en miettes. Le monument « Topographie des Terrors » se tient désormais près de la partie restante du mur de Berlin, à l'ancien emplacement de la chambre de torture. Simple exposition en plein air sur les atrocités du régime nazi à ses débuts, ce monument est devenu un bâtiment d'exposition et un centre de documentation moderne.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Topographie des Terrors, Niederkirchnerstraße 8, Berlin, www.topographie.de

Les opérations secrètes de la Stasi

Le colossal quartier général des tout-puissants et très redoutés services secrets de la RDA, la Staatssicherheitsdienst, abrite aujourd'hui un musée. On y voit des expositions relatant de nombreuses opérations secrètes de la Stasi, avec des présentations d'outils d'espionnage comme de minuscules caméras qui se fixaient dans la portière d'une Trabant. Les différentes salles et bureaux conservés dans leur état d'origine sont peut-être encore plus intrigants. Visitez le bureau et les quartiers privés du chef de la Stasi, Erich Mielke, ainsi que les bureaux de ses espions, les salles de réunion et la cafétéria du personnel.

+ En savoir plus

Le bureau du chef de la Stasi, Erich Mielke

Voir la localisation sur la carte

Stasi Museum, Ruschestrasse 103, Lichtenberg, Berlin, www.stasi-museum.de

Le musée du mur, à côté de Checkpoint Charlie

De l'autre côté du mur, à Checkpoint Charlie

Ce musée du mur a ouvert ses portes seulement un an après le début de la construction du mur de Berlin, en 1961. À l'origine, le musée était installé dans un appartement sur la Bernauer Straße, où se dresse toujours une section du mur, mais peu de temps après, il a été transféré à son emplacement actuel, près de Checkpoint Charlie, le plus célèbre point de passage entre Berlin-Est et Berlin-Ouest. Dans le lieu où les gens se réunissaient jadis pour planifier leur évasion, vous pouvez aujourd'hui en apprendre davantage sur l'histoire du mur. La créativité dont ont fait preuve les quelque 5 000 Allemands de l'Est qui sont parvenus à s'enfuir témoigne de leur ingéniosité. Il offre un répit bienvenu après toutes les horreurs de la guerre.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Haus am Checkpoint Charlie Museum, Friedrichstrasse 43-45, www.mauermuseum.de

Crédits photos

  • Exposition dans la chambre de torture de la Gestapo: Brendan Howerd, Shutterstock
  • Le bureau du chef de la Stasi, Erich Mielke: Stasimuseum/ASTAK, Photo: John Steer
  • Le musée du mur, à côté de Checkpoint Charlie: astdui, Shutterstock