KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

La merveille de Leshan

Taillé dans la roche, le Grand Bouddha de Leshan est particulièrement extraordinaire. Avec ses 71 mètres de hauteur, la plus grande statue de Bouddha assis au monde est tellement énorme que ses ongles sont plus grands que la taille d'une personne. Pris en étau entre deux parois rocheuses, il fixe tranquillement l'eau à ses pieds et le mont sacré Emei. Ce Bouddha est une icône qui vous coupera le souffle.

La région autour de Leshan est le berceau du bouddhisme en Chine. Les temples les plus anciens du pays sont dispersés autour du mont sacré Emei. Les arbres cachent des statues antiques en bronze, des pavillons, des jardins de temple et des centaines de tombes, souvent entourés d'une brume mystérieuse. Mais toute mystique que la montagne sacrée puisse paraître, le Grand Bouddha de la rivière est l'attraction la plus populaire de la région. Une succession d'escaliers raides grimpant le long de la paroi rocheuse vous emmène jusqu'à la tête de la statue. De là, vous pourrez admirer ensemble la confluence des trois rivières à ses pieds.

Les lobes d'oreilles étirés font partie du mythe

Les secrets du Grand Bouddha

Alors que le Grand Bouddha était protégé à l'origine par la canopée, les mousses et arbustes ont depuis recouvert la statue d'un dépôt naturel. En raison de l'érosion, la statue a subi de nombreux ravalements de façade. On remarque également immédiatement les lobes d'oreilles étirés, qui sont une caractéristique standard des statues de Bouddha. Selon la légende, Gautama Bouddha, le fondateur du bouddhisme, était un prince qui portait des boucles d'oreilles incrustées de pierres précieuses. Afin de se concentrer sur son éveil spirituel, il retira ses boucles d'oreilles et se rasa la tête. Ses lobes d'oreilles étirés sont depuis devenus le symbole de son rejet du monde matérialiste. Diverses histoires expliquent la présence des petites boules qui couvrent toujours la tête des statues de Bouddha. Selon certaines, il s'agit d'escargots qui protègent sa tête chauve du soleil avec leur bave.

Les eaux sauvages

Le village de Leshan, qui donne son nom au Grand Bouddha, est situé au confluent de trois rivières : Minjiang, Dadu et Qingyi. Celles-ci étaient autrefois si tumultueuses que les bateaux chaviraient régulièrement et coulaient. Le moine Haitong décida qu'un Bouddha était nécessaire pour calmer les eaux. En 713 après J.-C., il commença à sculpter la statue dans la pierre rouge au-dessus du confluent. La statue ne fut achevée qu'un siècle plus tard, avec l'aide d'autres personnes. Pendant le processus de sculpture, les morceaux de roche retirés de la falaise ont été déposés dans l'eau. La rivière étant partiellement endiguée, les eaux sont devenues moins tumultueuses. Les habitants de Leshan ont toutefois leur propre version spirituelle de ce récit historique. Quelle que soit l'explication, il n'en reste pas moins que le Grand Bouddha fixe tranquillement les trois rivières, donnant du poids à la légende selon laquelle il est celui qui a apprivoisé les eaux.