KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

La Tour de Londres, un voyage dans le passé

Contes de fées, corbeaux et gardes en uniforme : visitez la Tour de Londres et découvrez un angle sombre de l’histoire. Ce château, qui fut autrefois une prison, est aujourd'hui une imposante forteresse située sur la rive nord de la Tamise. La Tour a été construite en 1066 et agrandie plusieurs années après. La surface de l'édifice actuel s'étend sur 73 000 m2 et renferme forteresses, cours et pas moins de 20 tours.

Le roi normand Guillaume le Conquérant a commencé la construction de la Tour de Londres après avoir été couronné roi d'Angleterre en 1066. L'édifice est devenu célèbre pour avoir été témoin de l'exécution de nombreuses personnalités de haut rang, et notamment de la reine Anne Boleyn en 1536. Au fil des années, la Tour a servi de forteresse, de palais royal, de prison d'État, d'hôtel des monnaies, de garnison, de musée et d'arsenal. Les nombreux harnais et instruments de torture exposés témoignent de son effroyable histoire. Ne manquez pas d’aller y admirer les joyaux de la Couronne britannique, ne serait-ce que pour entrevoir le célèbre diamant Koh-i-Noor.

L'impressionnante Tour de Londres
L'impressionnante Tour de Londres

Londres

Des résidents singuliers

La Tour possède ses propres gardes : les Yeomen Warders, plus connus sous le nom de Beefeaters. Un Yeomen Warder doit avoir effectué 22 ans de service irréprochable dans les rangs militaires avant de pouvoir prendre ses fonctions en tant que garde de la Tour. Autrefois, ces hommes faisaient uniquement office de gardes de sécurité mais aujourd'hui, ils assurent également les visites guidées, vêtus de leur costume traditionnel. Faisant usage de l'humour britannique qui les caractérise, les gardes proposent des visites qui deviennent des expériences inoubliables. L’un de ces gardes nommé « Ravenmaster » (maître des corbeaux), est chargé de veiller sur les sept corbeaux qui vivent sur place. Il s'agit d'une importante mission car la légende raconte que si les corbeaux viennent à s'envoler et à quitter la Tour de Londres, la Couronne et le Royaume d'Angleterre tomberont.

De nombreux animaux vivaient autrefois dans la Tour, laquelle fut l'ancêtre de l'actuel zoo de Londres, le plus vieux zoo du monde. Ses murs accueillaient autrefois des faucons, des éléphants, des kangourous et des autruches. Des lions, des tigres et des ours y ont également séjourné. Ces animaux étaient entraînés pour se battre les uns contre les autres afin d'amuser la cour. À mesure que leur nombre augmentait, leur présence devenait gênante ; ils furent donc tous transférés à Regent Park en 1832.

Les Joyaux de la Couronne de la Jewel House

Les Joyaux de la Couronne constituent l'attrait principal de la Tour de Londres. Les membres de la famille royale les portent uniquement lors des mariages, des couronnements et des baptêmes. La collection comprend des diadèmes, des bagues, des colliers et des broches, mais aussi des couronnes et des épées. Parmi les plus célèbres bijoux de la collection, vous pourrez admirer le Cullinan I (nommé également First Star of Africa), qui pèse 530 carats et qui est le plus gros diamant parfaitement taillé au monde : il a été installé sur le sceptre à la croix. Citons également la célèbre couronne impériale d'apparat qui est sertie de plus de 3 000 pierres précieuses, ainsi que le célèbre diamant Koh-i-Noor. Cette pierre précieuse de 105 carats est considérée comme la plus chère du monde. Personne n'est capable d'estimer le prix du diamant, qui n'est, de toute façon, certainement pas à vendre. Ces joyaux sont exposés dans la Jewel House, qui se trouve dans les Waterloo Barracks, immédiatement au nord de la tour Blanche.

La Jewel House