KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Trésors du Palais Royal d'Amsterdam

Le majestueux Palais Royal, sur la place du Dam, est l'un des principaux monuments historiques d'Amsterdam. Au XVIIème siècle, l'imposant bâtiment était surnommé la « huitième merveille du monde ». Aujourd'hui, il est principalement utilisé pour les réceptions officielles et des événements royaux, bien que l'intérieur ancien et sa belle collection d'art soient ouverts au public tout au long de l'année.

Le Palais Royal d'Amsterdam n'a pas toujours été un palais. À l'origine il était destiné à être le nouvel hôtel de ville d'Amsterdam, et fut conçu en 1648 par le célèbre architecte Jacob van Campen. Ce bâtiment classique et richement décoré devait refléter la grandeur et la richesse acquise par Amsterdam au siècle d'or, une période de grande prospérité économique et culturelle. À l'intérieur, vous pouvez toujours admirer des sculptures détaillées et de superbes peintures de cette époque, notamment des œuvres de Rembrandt, de Govaert Flinck et de Ferdinand Bol.

Le Palais Royal à Amsterdam
Le Palais Royal à Amsterdam

Amsterdam

De l'hôtel de ville au palais royal

Ville marchande la plus importante au monde au XVIIème siècle, Amsterdam se devait d'avoir un hôtel de ville digne de son statut. La place du Dam, le cœur historique de la ville, a été désignée comme l'endroit idéal. Lorsqu'il fut achevé, en 1665, l'hôtel de ville (qui est soutenu par 13 659 pieux de bois) était le plus grand bâtiment public en Europe. La fierté des habitants d'Amsterdam est illustrée par le célèbre poète hollandais Joost van den Vondel, qui a comparé le magnifique bâtiment à « une jeune mariée qui est le centre de l'attention le jour de son mariage ».
Ce n'est qu'en 1808 que le bâtiment est devenu royal, quand le roi Louis, frère de Napoléon 1er, a commencé à l'utiliser comme lieu de résidence. Il n'en profita pas longtemps, cependant : après la chute de Napoléon en 1813, le prince Guillaume d'Orange restitua le palais à la ville. Le mobilier Empire, cependant, est toujours exposé, et comprend quelque 2 000 pièces, qu'il s'agisse de meubles en bois ou ornés de tissu, de chandeliers en cuivre ou de tapisseries d'origine.

Mobilier ancien qui décore l'intérieur

Trésors du siècle d'or

Le palais comprend 17 salles, chambres et galeries majestueuses ouvertes au public, dont notamment la Salle des citoyens, la plus grande du Palais. Elle symbolise l'univers ; ainsi, les sols en marbre comportent des cartes des hémisphères célestes nord, est et ouest. Il est conseillé de visiter le palais lors des expositions annuelles, en été et à l'automne. En été, l'exposition met en avant la riche histoire du bâtiment et présente des pièces fantastiques du siècle d'or ; à l'automne l'accent est mis sur de jeunes artistes nommés pour le Prix Royal de peinture moderne.

“La Salle des citoyens symbolise l'univers : les sols en marbre représentent des cartes des hémisphères célestes nord, est et ouest.”

Crédits photos

  • Mobilier ancien qui décore l'intérieur: SayGoudaCheese, Flickr