KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le Vieux-Nice

Le Vieux-Nice est un endroit idéal à explorer à pied. Le plus ancien quartier de la ville abrite plusieurs places et rues pleines de charme, parsemées de maisons jaunes et rouges aux volets verts. Ses nombreux cafés, restaurants et magasins garantissent une ambiance animée jusque tard dans la soirée. Passez au petit matin par l'agréable marché du cours Saleya.

Débordant de monuments baroques, de maisons de couleur ocre et de ruelles étroites où les habitants suspendent leur linge, le Vieux-Nice respire la Méditerranéenne et a parfois plus des airs d'Italie que de France. Cela n'est guère surprenant puisque pendant plusieurs siècles, « Nizza » est régulièrement tombée aux mains de dirigeants italiens. Ce n'est qu'en 1859 que le Royaume de Sardaigne a officiellement remis la ville à la France. Aujourd'hui encore, de nombreux vestiges de ces périodes de domination italienne subsistent dans le dialecte et la culture de Nice.

Une petite rue dans le Vieux-Nice
Une petite rue dans le Vieux-Nice

Nice

Le palais Lascaris et son style baroque italien

Au cœur de la vieille ville se dresse le somptueux palais Lascaris. L'entrée étant gratuite, vous pouvez entrer en passant et le visiter. Du 17ème siècle jusqu'à la Révolution française, ce palais a appartenu à une famille d'influents aristocrates, les Lascaris de Vintimille. L'entrée, qui se trouve dans une petite rue, est assez discrète. Cependant, une fois à l'intérieur, vous serez ébahi par l'exubérance de son style baroque italien. L'escalier et les chambres situées à l'étage sont ornés de fresques, de stuc et de moulures dorées. Le palais abrite également un musée régional dans lequel sont exposés des objets et des instruments de musique anciens. Au rez-de-chaussée se trouve une pharmacie du 18ème siècle restaurée.

“L'une des familles les plus puissantes de Nice a vécu plus de 150 ans au palais Lascaris.”

La cathédrale illuminée

Cathédrale Sainte-Réparate

Quelques rues plus loin, la cathédrale Sainte-Réparate, bâtie au 17ème siècle, est un autre bel exemple de baroque italien. Sa caractéristique la plus remarquable est son grand dôme de tuiles colorées et vernissées sur lesquelles se reflètent les rayons du soleil. Le haut clocher blanc qui surplombe les maisons rouges et jaunes du Vieux-Nice date quant à lui du 18e siècle. La façade jaune-vert est également plus récente. Traversez la magnifique place Rossetti en diagonale à partir de la cathédrale pour rendre visite au célèbre glacier Fenocchio, installé là depuis 1966. C'est l'endroit où aller pour découvrir des saveurs uniques : goûtez une boule de glace parfum romarin, tomate-basilic ou même lavande !

L'atmosphère animée et chaleureuse du cours Saleya

Le marché du cours Saleya

Vivant, coloré et charmant : le cours Saleya est l'un des plus beaux marchés de France. Vous y trouverez une multitude de fleurs et de produits du terroir, tels que des herbes de Provence, des olives et des savons de Marseille. Les nombreuses terrasses pittoresques qui bordent le marché sont l'endroit rêvé pour savourer un café ou déguster des plats régionaux. En flânant parmi les étals, vous pouvez grignoter une « socca », sorte de crêpe à base de pâte de pois chiche. Vous pouvez également goûter un « pan bagnat », le sandwich local dont les ingrédients sont presque les mêmes que ceux de la salade niçoise. Le marché est ouvert tous les jours. Seul le lundi est un peu différent : il s'agit du jour où le cours Saleya se transforme en un grand marché aux puces.

Crédits photos

  • La cathédrale illuminée: karen, Flickr
  • L'atmosphère animée et chaleureuse du cours Saleya: Steve Allen, 123rf