KLM Royal Dutch Airlines KLM Royal Dutch Airlines
 

Invitation au thé chez le maharadjah de Bangalore

Tentant de se débarrasser de son passé colonial, Bangalore récupère en 2014 son ancien nom : Bengaluru, ce qui signifie simplement « la ville des haricots bouillis ». Dans la partie historique de la ville, le patrimoine hérité des Indes britanniques reste cependant l’attraction de choix. Le palais royal ressemble étonnamment au château de Windsor et la cathédrale est une copie de la célèbre cathédrale Saint-Paul de Londres.

Le royaume de Mysore reste longtemps un bastion anti-britannique armé jusqu’aux dents. Ce n’est qu’en 1799, après quatre guerres sanglantes, que la couronne s’y impose en instaurant un État princier intégré aux Indes britanniques. La famille royale locale est invitée à revenir mais le maharadjah n’est plus qu’une marionnette de cérémonie. Les britanniques feront la loi jusqu’à la naissance de la république indienne en 1947. Mysore devient alors un État fédéré qui prendra plus tard le non de Karnataka. Voici trois joyaux coloniaux qui valent absolument le détour.

Palais néo-Tudor pour un maharadjah adolescent
Palais néo-Tudor pour un maharadjah adolescent

Bangalore

Le château de Windsor en Inde : Bangalore Palace / Photo: Ashwin Kumar - Flickr

Le palais du maharadjah adolescent

Lorsque le dixième maharadjah de Mysore, Chamarajendra Wodeyar, est envoyé à l’école coloniale Bangalore, le directeur ne sait où le loger. Une petite fortune sera nécessaire pour ériger un palais de style néo-Tudor équipé de tours crénelées, de mobilier victorien et de vitraux comparables à ceux du château de Windsor. Le jardin accueille aujourd’hui des festivals et des stars comme Elton John et les Rolling Stones. Le palais de Bangalore, qui est encore une propriété royale, peut être visité.

+ En savoir plus

Consultez la carte



Bangalore Palace, Vasanth Nagar, Bangalore, Karnataka, Inde Google maps

Une réplique à plus petite échelle de la cathédrale Saint-Paul

Toute personne non avertie pourrait avoir l’impression d’avoir été téléportée dans l’Angleterre du 17è siècle. Tout comme la cathédrale Saint-Paul de Londres, la cathédrale Saint-Marc se dresse dans le centre animé de Bangalore, affichant sont style baroque anglais comprenant des bois sculptés, des arcs classiques une impressionnante coupole. Cette copie qui date seulement du début du 19è est moins grande que son célèbre modèle, mais elle est souvent préférée à la centaine d’églises que compte Bangalore. Ouverture aux visites quotidienne, sauf pendant la messe du dimanche.

+ En savoir plus

La cathédrale Saint-Marc ou Londres expatriée

Consultez la carte



St. Mark’s Cathedral, 1 Mahatma Gandhi Road, Shanthala Nagar, Bengaluru, Karnataka, Inde Google maps

Agitation matinale sur le marché de Krishna Rajendra

Le marché le plus coloré de Bangalore

En dépit des vilaines extensions modernes, les anciens bâtiments rouges du marché Krishna Rajendra qui date de 1928 sont de style indéniablement colonial. On y trouve de tout, des marmites aux casseroles en passant par les boulettes de riz, les noix de bétel, les herbes et les épices. Le parfum du jasmin, du lotus, des soucis et des pétales de rose domine au lever du jour. Ce marché est peut-être le plus vieux, le plus grand, le plus animé et le plus coloré de toute l’Inde, et des femmes zélées y fabriquent des colliers de fleurs qui seront offerts en offrande dans les temples environnants.

+ En savoir plus

Consultez la carte



Krishna Rajendra Market, Krishna Rajendra Road, New Tharagupet, Bangalore, Karnataka, Inde Google maps